Visuel

Stratégie RSE et intégration de la transition écologique

ETUDE DE CAS #1

BOURSORAMA /// STRATEGIE ET FEUILLE DE ROUTE RSE 

Problématique client :

Depuis plus de vingt ans, Boursorama répond à l’évolution des attentes de ses collaborateurs et clients, des personnes jeunes (37 ans en moyenne) sensibles à leur contribution sociétale et à celle des entreprises avec lesquelles elles sont en lien. Boursorama a intégré ce principe de responsabilité à son activité depuis plusieurs années déjà. Sa raison d’être – simplifier la vie de ses clients et leur rendre de la valeur en temps, en pouvoir d’achat, en performance et en projets réalisés – en est le fer de lance. En 2019, Boursorama a souhaité franchir une étape supplémentaire et formaliser une démarche RSE, qui poserait les bases d’une croissance durable et inclusive.

Le point de vue de Sidièse :

Boursorama avait initié de nombreuses actions de manière spontanée pour répondre à des enjeux identifiés, mais il n’existait pas de hiérarchie entre ces actions, elles n’étaient pas pilotées par un sponsor identifié, ni inscrites dans la durée. Il fallait donc réunir les membres du COMEX et les faire travailler en collaboration sur l’identification des enjeux clés de Boursorama, puis la définition d’engagements pour y répondre.
Établir une stratégie RSE sans sa mise en actions dans les métiers et la chaine de valeur n’ayant pas d’effet concret, réunir les parties prenantes pour enclencher une feuille de route s’imposait comme une urgence et une évidence.
Notre objectif majeur : rendre la stratégie RSE soluble dans le plan stratégique de Boursorama.

Dispositif et livrables :

Analyse sectorielle, interviews de parties prenantes, exercice de matérialité et établissement d’une stratégie RSE et d’une feuille de route RSE associée.
Livraison de la démarche « En ligne avec l’essentiel ».
Formalisation dans un 1er rapport RSE avec création de la charte graphique RSE.
Engagement carbone : analyse des besoins, cahier des charges, mise en place d’un partenariat technique et pilotage du bilan carbone.
Identification d’un dispositif de réduction des émissions carbone et d’actions de compensation carbone intelligente.
Plateforme d’engagement sociétale sur la thématique de l’inclusion et du numérique : définissions des engagements et sélection de partenaires et création d’un programme singulier et construction d’une plateforme d’engagement sociétal communicante.
Accompagnement à la certification B Corp.

sidiese strategie rse boursorama

ETUDE DE CAS #2

MOËT HENNESSY /// STRATEGIE RSE ET DEMARCHE D'ENGAGEMENT

Problématique client : 

L’ambition de Moët Hennessy, division vins et spiritueux du groupe LVMH : devenir le leader inspirant de son secteur en matière de développement durable en ayant un impact positif pour la planète, en répondant aux nouvelles attentes des consommateurs et en engageant les collaborateurs et les communautés. Nouvellement créée, la Direction du développement durable de Moët Hennessy devait formaliser cette vision volontariste pour la partager avec les 25 Maisons de la branche et organiser les moyens pour l’atteindre. L’idée étant, à terme, d’embarquer l’ensemble des collaborateurs, des partenaires, des clients et des consommateurs dans une même dynamique au service du bien commun et de la performance du groupe.

Le point de vue de Sidièse :

Moët Hennessy est l’animateur de Maisons très différentes les unes des autres en matière d’offre, d’impacts, mais aussi de situation géographique et de culture. Le pari est donc de structurer un programme de développement durable avec des engagements clairs et suffisamment larges pour être pris en main et adaptés par chaque Maison et marché, tout en y intégrant les objectifs du programme de responsabilité LVMH (Life 360) à horizon 2030. Une fois le programme structuré et les actions identifiées, son animation en plusieurs langues est clé. Un objectif est essentiel : la représentativité de toutes les Maisons, des métiers, des pays et des fonctions transverses. 

Dispositif et livrables :

Réalisation du programme d’engagement sociétal « Living soils, living together ».
Création de l’identité graphique et du territoire d’expression du programme.
Rédaction d’un manifeste et création des supports corporate fondamentaux (visuels clés, supports de présentation).
Benchmark d’actions cohérentes pour nourrir le programme.
Constitution et animation d’un comité de pilotage du programme international.
Réalisation d’une plateforme digitale pour permettre aux pilotes de partager de l’information et de faire remonter des initiatives et des bonnes pratiques pour nourrir la démarche et inspirer les autres Maisons et marchés.
Création d’une feuille de route avec indicateurs pour le suivi de l’évolution de la démarche. Déploiement communication.

SIDIESE STRATEGIE RSE MOET HENNESSY

ETUDE DE CAS #3

ALBEA /// STRATEGIE RSE, FEUILLE DE ROUTE ET REPORTING 

Problématique client :

Albea, leader de l’emballage cosmétique, souhaite ré-interroger sa stratégie RSE, formaliser une nouvelle feuille de route et la communiquer à travers un premier rapport RSE. Cette nouvelle démarche doit être comparable à celle des grands acteurs du marché de la cosmétique. Le rapport RSE quant à lui a pour objectifs de présenter la démarche ainsi que les indicateurs de suivi, mettre en scène une première prise de parole RSE de manière institutionnelle, une mise en lumière des bonnes pratiques RSE de l’entreprise.

Le point de vue de Sidièse :

Pour engager Albéa dans une vision structurée et opposable de la RSE, nous pensons que la formalisation d’un cadre de reporting doit s’appuyer sur les cadres RSE internationaux reconnus, en particulier la Global Reporting Initiative (GRI) et les Objectifs de Développement Durable (ODD). Ces cadres seront utilisés aussi bien lors de l’identification des enjeux que dans la formulation d’une politique ou dans l’identification de KPI’s. Autre nécessité : une matrice de matérialité qui est aujourd’hui incontournable dans toute démarche RSE. Elle permettra d’identifier le niveau de pertinence de chaque enjeu pour pouvoir les prioriser et alimenter à la fois la revue de la politique RSE et la structuration du rapport. En formalisant dans le rapport les liens entre les enjeux / engagements / objectifs, les ODD, la GRI et plus largement l’ensemble des activités. Cette approche renforcera la mise en lien entre la démarche RSE et le business.

Dispositif et livrables :

Écoute parties prenantes (200 personnes interrogées) : entretiens qualitatifs / enquête quantitative

Matrice de matérialité / Rapport de synthèse de l’analyse de matérialité

Tableau de collecte des données intégrant l’ensemble des enjeux de la matrice, leur définition, les KPI’s associés, les correspondances avec les enjeux de la GRI et les ODD.

Feuille de route RSE

Rapport RSE 2018

Rapport RSE 2019

Outils de lancement du rapport : Présentation powerpoint + One page par piliers

SIDIESE RSE ALBEA

CONVERSE

Intéressé par la communication réglementée et le reporting extra-financier ? #ConveRSE est fait pour vous.
Abonnez-vous et recevez régulièrement les points de vue de l'agence ainsi que des éléments de benchmark :

 

* indicates required

 

Et retrouvez les précédents numéros : 

Février 2019   •   Septembre 2019
Janvier 2018   •   Avril 2018   •   Juin 2018   •   Novembre 2018
Septembre 2017   •   Novembre 2017